Blogue

Défiler vers le bas
Génération

C’est à quelques pas du complexe Yimby Terrebonne, sur la montée des Pionniers, que Cynthia Gagné, Terrebonnienne au grand cœur, a entrepris de moderniser le commerce de fleuriste du coin en 2020. Son parcours en design guide maintenant son pouce vert dans les locaux de Fleuriste C Design, où elle ne cesse de surprendre sa clientèle avec des arrangements floraux hors du commun.

C’est à quelques pas du complexe Yimby Terrebonne, sur la montée des Pionniers, que Cynthia Gagné, Terrebonnienne au grand cœur, a entrepris de moderniser le commerce de fleuriste du coin en 2020. Son parcours en design guide maintenant son pouce vert dans les locaux de Fleuriste C Design, où elle ne cesse de surprendre sa clientèle avec des arrangements floraux hors du commun.

 

Rencontre avec Cynthia, la designer florale derrière Fleuriste C Design 

Portrait de quartier Yimby, c’est une série qui présente les humains derrière les commerces du coin qui dynamisent le milieu de vie dans lequel se trouvent nos complexes résidentiels, et qui permet de s’imprégner du quartier au-delà des appartements et des aires communes. Nous poursuivons la série en allant à la rencontre de Cynthia Gagné, avec qui nous avons eu le plaisir d’échanger sur les pratiques responsables en fleuristerie et sa vie à Terrebonne, où elle habite depuis plus de 20 ans.



Un commerce local florissant à Terrebonne

Designer de formation, Cynthia a troqué sa table à dessin pour une paire de cutters et s’est lancée en affaires en 2020. Mère de quatre enfants, la conciliation travail-famille était au cœur de sa décision lorsqu’elle a racheté le commerce de fleuriste à Terrebonne où elle s’épanouit aujourd’hui. Sa vision pour Fleuriste C Design? Transformer l’image conventionnelle que se font les gens d’une fleuriste.


« Comment amener une clientèle moins intéressée par les fleurs et leur faire voir que, les fleurs, c’est pas juste une rose? Il y a tout un monde derrière et c’est la même chose pour les plantes », nous explique Cynthia avec enthousiasme.

Prêt pour la vie Yimby à Terrebonne? La phase 1 est maintenant en location!


La fleuristerie, un choix pour le moins inattendu 


À savoir si la fleuristerie était une passion qu’elle cultivait depuis longtemps, Cynthia s’exclame : « étonnamment, jamais! ». Même que l’annonce de son nouveau métier a créé une certaine commotion dans son entourage. C’est que Cynthia a toujours eu une hypersensibilité pour les bruits et les odeurs, ce qui la rendait peu encline à s’entourer de fleurs. Voyant là un beau défi, elle a puisé dans cette sensibilité pour revisiter l’expérience en boutique et sa flore, notamment en proposant une grande variété de plantes pour ceux qui, comme elle, ont les sens plus aiguisés.


Puisqu’il s’agissait d’un commerce préexistant, Cynthia devait apprivoiser le métier de fleuriste, mais aussi une clientèle déjà établie. Sur ce point, elle ne cache pas son plaisir de changer les perceptions de ses clients quant à ce qui est attendu ou non d’un bouquet de fleurs. Son intérêt pour l’architecture et son parcours en design, discipline qu’elle continue d’enseigner à temps partiel, nourrissent la façon originale dont elle dispose des fleurs dans un arrangement floral.


Diminuer ses déchets pour une pratique plus écologique


« Les gens sont de plus en plus informés et il faut rester dans cette voie pour continuer de promouvoir les bons gestes à poser. »


Très rapidement, Cynthia s’est aperçue qu’en fleuristerie, tout était emballé, suremballé et dans des boîtes. La route vers le zéro déchet s’annonçait plus difficile que prévu. Au sommet de la liste des projets qui emballent Cynthia trône le compostage à partir des déchets organiques que son commerce génère pour nourrir ses fleurs et ses plantes. L’initiative verte sera mise en branle cet été, en même temps que les emballages en plastique céderont leur place au papier
kraft recyclable.


« Ça amène une nouvelle façon de travailler. Dans du papier kraft, on travaille les fleurs plus simplement au lieu d’avoir beaucoup de feuillage. Autrefois, les fleuristes pouvaient mettre une rose et six feuilles autour [rires]. Maintenant, il n’y a que deux ou trois fleurs, mais elles prennent toute la place. »


Connaître la provenance des fleurs est un autre défi de taille pour Cynthia qui souhaite assurer la traçabilité de sa matière première. En saison, elle est en mesure de s’approvisionner chez des producteurs locaux, mais elle souhaiterait pouvoir offrir du local à l’année. Éventuellement, elle songe à l’idée d’avoir sa propre ferme florale pour veiller à faire connaître la flore d’ici à sa clientèle.

Une entrepreneure solidement enracinée à Terrebonne


« La beauté, c’est que c’est une ville en pleine effervescence. »


Dans la voix de Cynthia, on entend la fierté qui l’habite lorsqu’elle parle de sa ville, celle où elle s’est établie il y a plus de 20 ans. Quand est venu le moment de choisir un endroit où réaliser ses ambitions entrepreneuriales, il ne faisait aucun doute qu’elle resterait à Terrebonne auprès de « son monde ».


« Je m’efforce d’être présente dans la communauté, de participer en tant que citoyenne du mieux que je peux. Avoir un commerce dans ma propre localité allait de pair avec ça. »


Heureusement, la pandémie n’aura pas freiné la fougue qui anime Cynthia, bien au contraire! Au cours de la dernière année, elle a mis en place un site transactionnel et offre désormais des services de livraison à proximité… Une très bonne nouvelle pour les résidents du projet Yimby à Terrebonne, situé à moins de 10 minutes à vélo.


« J’ai le meilleur métier du monde parce que, ce que je fais, c’est toujours pour toucher le cœur de quelqu’un. »

 

Ça donne le goût de se rapprocher du quartier, non? Découvre l'expérience Yimby et la facilité qu'offrent toutes ses nombreuses inclusions! Viens t’installer dans un appartement au milieu d’un Terrebonne effervescent.

 

Fleuriste C Design
355 Montée des Pionniers #101
Terrebonne
450 654-6144


RETOUR